L'état des lieux d'entrée

Stylos plume posés sur une table

L’état des lieux d’entrée est obligatoire et doit être effectué le jour de la remise des clés. Ce document accompagne donc le contrat de location. Il est réalisé avant l’emménagement et l’arrivée des meubles dans le logement afin que tous les détails et la moindre dégradation puissent être visibles et notés. Afin de réussir cette étape cruciale, des éléments importants sont à prendre en compte. Voici donc nos conseils.



Qu’est ce que l’état des lieux entrant ?

L’état des lieux a pour but de prévenir les litiges entre le bailleur et le locataire en cas de dégradations dans le logement. Il permet donc de savoir quelles sont les réparations qui incomberont au bailleur, et celles que le locataire devra prendre en charge. C’est cet état des lieux qui déterminera et justifiera la restitution ou non du montant du dépôt de garantie.

L’état des lieux doit également être fait de manière contradictoire, donc obligatoirement en présence des deux parties. En effet, si l’une des parties n’a pas la possibilité d’être présente, il est nécessaire de faire appel à un huissier. Les frais seraient alors partagés entre le propriétaire et le locataire.

Conseils pour un état des lieux d’entrée réussi

Le premier principe à retenir est que plus l'état des lieux est précis, moins il est sujet à contestation. Généralement, les formulaires d’état des lieux contiennent des expressions type comme « bon état général », « correct », « médiocre » ou « neuf ». Toutefois, n’hésitez pas à ajouter plus de précisions à l’examen de chaque élément. Par exemple, vous pouvez utiliser des termes plus spécifiques tels que « carrelage fissuré », « mur tâché » à tel endroit, etc.

Éléments à observer le jour de l’état des lieux

L'état des lieux doit être fait de manière rigoureuse et méthodique, pour ce faire, il est important de procéder pièce par pièce, du sol au plafond. Voici donc une liste de quelques éléments à observer le jour de l’état des lieux:

  • Être vigilant à la moindre détérioration (fissure, éclat d’émail, tâche…) ;
  • Passer en revue les recoins de chaque pièce (cheminée, placard…) ;
  • Répertorier tous les équipements ;
  • Ouvrir les fenêtres et volets et évaluer leur degré d’étanchéité ;
  • Essayer les serrures et s’assurer que les clés fonctionnent ;
  • Tester les équipements (plaques de cuissons, luminaires, chauffe-eau, chauffage si possible etc.) ;
  • Ouvrir tous les robinets pour vérifier l’état de la plomberie, tirer la chasse d’eau ;
  • Relever les compteurs d’eau/gaz/électricité (obligatoire) ;
  • Ne pas oublier de visiter, le cas échéant, cave/parking/box ;
  • Ne pas hésiter à émettre des réserves par écrit relatives à l'état des lieux, en précisant par exemple que celui-ci a été effectué trop rapidement, ou avec une luminosité faible (notamment si l’électricité est coupée).

GRATUIT: Modèles d’état des lieux

En plus des conseils susmentionnés, et pour faciliter vos démarches, vous trouverez ci-dessous un modèle standard d’état des lieux, conforme à la réglementation en place :

D’autres modèles d’état des lieux sont également téléchargeables gratuitement ci-dessous :

Updated on