Déménagement étudiants : comment déménager avec un petit budget?

En tant qu’étudiant, le déménagement est à la fois quelque chose d’essentiel, d’habituel mais aussi c’est un événement stressant. En effet, entre l’organisation et le budget serré, le déménagement s’avère souvent compliqué. Il est donc important d’anticiper ce changement de domicile pour éviter les mauvaises surprises.


Déménagement étudiants : Anticiper pour ne rien laisser de côté

Il est primordial de préparer une liste des démarches à effectuer avant de déménager pour pouvoir réaliser toutes ses démarches au bon moment.

Tout d’abord, en tant que locataire d’un logement, il faut penser à annoncer son départ au propriétaire ou à l'agence immobilière mandatée par le propriétaire. Pour cela, il suffit de regarder sur son contrat de bail la durée du préavis, soit 1 mois pour un meublé dans une zone tendue par exemple ou trois mois pour un non meublé dans une zone non tendue. Cette information est indiquée sur le contrat. Un fois la durée déterminée, il faut envoyer son préavis sous forme de lettre recommandée au propriétaire du logement actuel. Ainsi, en anticipant cette démarche, cela permet à l'agence immobilière ou au propriétaire de chercher un nouveau locataire mais surtout cela permet au locataire actuel de ne pas payer son loyer après avoir quitté l’appartement, ce qui serait le cas en cas de non-respect du délai de préavis.

De plus, le propriétaire n’est pas le seul à devoir être informé de ce changement d’adresse. En effet, des organismes publics ou privés ont besoin d’en être informés.

Tout d’abord, des organismes tel que la CAF versent habituellement les APL (aides personnelles au logement) aux étudiants, ces dernières sont liées à l’adresse de domiciliation. Il faut donc en informer sur le site internet la CAF à laquelle l’étudiant est rattaché pour lui éviter de rembourser la CAF si cette dernière lui verse un surplus et surtout pour obtenir les APL dans le nouveau lieu de résidence.

Ouverture compteur électricité et gaz

De même, il faut aussi prévenir les fournisseurs d’électricité, de gaz ou encore d’eau pour arrêter les contrats. Et, il est important de prévoir environ 15 jours pour anticiper l’ouverture des nouveaux contrats dans le logement d’arrivée. Les fournisseurs d’énergie ne sont pas à oublier dans un déménagement car d’un côté cela engendre des frais si les contrats ne sont pas interrompus dans l’ancien logement et de l’autre côté, si l’étudiant entre dans un nouveau logement et que l’électricité n’a pas encore été activée, cela engendre du stress et des frais d’intervention en urgence d’un technicien de mise en service (149.19€ pour une mise en service en 24h de l’électricité).

Aides financières pour un budget moins serré

En ce qui concerne le déménagement, des aides financières permettent de déménager sans paniquer, comme l'Avance Loca pass, un prêt à taux zéro pour avancer votre dépôt de garantie. D’autres aides peuvent être versées via le FSL (Fonds de Solidarité Logement). Ces aides sous forme de prêts ou de dons sont obtenues à l’entrée ou au maintien dans le logement donc en cas d’emménagement.

De plus, à l’échelle régionale, des aides sont disponibles, il est donc important se renseigner sur les sites internet des différentes régions.

Puis, lorsque l’étudiant devient professionnel et obtient son premier emploi par exemple, des aides sont aussi disponibles. Par exemple, l’aide à la mobilité d’Action Logement vise à favoriser le rapprochement entre le domicile-travail, pour réduire la distance des déplacements pendulaires. Ainsi, pour obtenir cette aide, le temps de déplacement entre le nouveau logement et le lieu de travail ne doit pas excéder 30 minutes. Cette aide est accordée, sous conditions (salaire inférieur à 1,5 fois le SMIC) à l’ensemble des salariés ou individus ayant une promesse d’embauche en entreprise.

Quelques astuces pour un déménagement étudiant réussi

déménagement avec un professionnel
  • Voilà une check list des éléments à prendre en compte avant de déménager :
  • Anticiper : pour envoyer son préavis (1 à 3 mois à l’avance), informer les administrations (au moins 2 mois à l’avance) ;
  • Chercher : les étudiants peuvent être éligibles à des aides financières ;
  • Ouvrir les nouveaux contrats : les contrats d'électricité et de gaz sont à ouvrir dans le nouveau logement, il est donc nécessaire d’en informer les fournisseurs pour qu’ils puissent faire les démarches avant l’emménagement (15 jours à l’avance) ;
  • Choisir la bonne date de déménagement : pour bénéficier des meilleurs prix et de routes sereines peu fréquentées, il est conseillé de déménager en semaine plutôt que le week-end ;
  • Récupérer les cartons : pour trouver des cartons gratuits, il est possible de faire le tour des magasins qui peuvent laisser à la disposition des clients les cartons ;
  • Louer un véhicule auprès de particuliers : si le véhicule personnel n’est pas assez grand, une location entre particuliers reviendra moins cher à l’étudiant plutôt que de passer par une entreprise ;
  • Eviter les services de déménagement classiques : malgré leur efficacité, ces services reviennent chers et ne conviennent pas forcément avec le budget d’un étudiant ;
  • Louer un box pas cher : pour pouvoir stocker le surplus de meubles avant d’intégrer le nouveau logement.

Ainsi, avec quelques conseils et un peu d’organisation, il est facile, pour un étudiant, de réussir un déménagement à moindre coût.

Mis à jour le