Où placer son tableau électrique dans une maison  ?

Le contenu de cet article peut présenter des informations obsolètes. Nous nous efforçons de maintenir à jour le site autant que possible.

En matière d’électricité, le hasard n’existe pas. Ainsi, toutes les installations se font suivant des règles bien précises. Ces règles déterminent la sécurité et la sûreté de tous les occupants d’une maison. Elles sont donc importantes. De ce fait, même lorsqu’on souhaite placer son tableau électrique, il est indispensable de prendre en compte les normes en vigueur.


Si vous avez l’intention d’installer un tableau électrique flambant neuf, c’est que vous vous lancez dans une opération délicate. Ne remettez donc pas tout au hasard. Cette opération doit être minutieusement préparée. Il faut donc l’installer dans les règles de l’art qui respectent les normes de sécurité. Vous devez donc déterminer où placer ce dispositif, choisir tous ses raccordements et respecter les normes en vigueur. Comment y arriver ? Découvrez les astuces dans cet article.

L’importance du tableau électrique

Consommation maison

Qualifié de « cerveau de votre installation », le tableau électrique est l’élément central de toute une maison électrifiée. C’est grâce à lui que le courant venu du réseau public est distribué dans tous les compartiments d’un logement. C’est chaque circuit du logement qui prend sa source dans le tableau électrique et est alimenté continuellement.

Ainsi, les circuits prennent leur source grâce au fil de phase (de couleur rouge). Une fois alimenté, le câble neutre (de couleur bleue) retourne au tableau. Notez aussi qu’un bornier de raccordement à la terre est installé sur le tableau électrique. Il permettra de connecter la plupart des fils de chaque installation afin d’éviter un surplus d’électricité. C’est donc grâce au tableau que vous pouvez dormir en paix.

Il ne faut pas confondre le tableau électrique au compteur électrique. Ce dernier sert à mesurer la consommation. Mais, le tableau va au-delà d’un simple compte à réaliser. Il permet à la maison d’utiliser le courant électrique de manière raisonnable.

Faire l’état des lieux

Maison

Avant de passer à l’emplacement de votre tableau électrique, il faut passer en revue tout ce qui pourrait causer du tort au nouvel endroit où vous le mettrez. Vous devez donc réaliser un audit technique ou un diagnostic du terrain afin d’évaluer les avantages et les risques de cet emplacement.

De plus, il est tout aussi important d’analyser la logistique du tableau pour comprendre sa configuration. Ce faisant, vous arrivez à comprendre ce qu’il faut mettre en place et ce qu’il ne faut pas faire. Prendre en compte ces petites astuces vous permet de savoir quel sera le meilleur emplacement pour le tableau électrique.

Le choix de l’emplacement

Maintenant que vous avez pris connaissance de l’importance que revêt le tableau électrique, il est temps de passer à son emplacement. Bien évidemment, pour commencer, il faut choisir un emplacement sécurisé et pertinent. D’ailleurs, la norme CF 15 – 100 donne plus de détails à ce sujet. Il serait intéressant d’y jeter un œil. Quoi qu’il en soit, il faut choisir le bon emplacement pour ce bijou de grande valeur.

D’une part, votre tableau électrique doit venir se placer sur une GT. Encore appelée « Gaine Technique du Logement », cette GT accueille le disjoncteur d’abonné de manière simple. Elle lui réserve alors le coffret de communication. Aussi, faut-il ajouter que c’est grâce à elle que fils électriques et gaines sont cachés et mis à l’abri des regards.

Les vérifications de l'inspecteur

D’autre part, l’emplacement de la GTL doit être choisi de manière responsable. Elle doit donc être positionnée selon les règles. La GTL doit être positionnée dans un Espace Technique Logement. Encore appelé ETEL, cet espace permet de protéger l’appareil ou le dispositif de tout danger apparent ou de danger à venir.

Dans les deux cas, ces installations seront mises à l’abri de la poussière et des intempéries. Il est donc préférable de les poser ou de les installer à l’intérieur du logement. Mais, vous avez également l’option de les placer dans un garage ou une annexe. Toutefois, il est préférable de disposer d’un accès direct depuis l’intérieur.

Toujours est-il qu’il faut éviter des endroits qui sont douteux. Par exemple, il est formellement interdit d’installer le tableau électrique dans la salle de bains. De même, un placard utilisé pour y disposer des vêtements ou un garde-robe ne peut pas accueillir un tableau électrique. La hauteur d’emplacement du tableau électrique

Selon la norme NF C 15 – 100, il existe plusieurs hauteurs possibles. Résumé : la hauteur d’emplacement du tableau est tout aussi importante. Non seulement une bonne hauteur permettra d’accéder facilement aux commandes disponibles dans le tableau ; mais elle permet de mettre à l’abri de dommages pouvant être causés. La norme électrique reste la même que vous soyez dans le Nord, à Paris ou dans les Bouches-du-Rhone.

En définitive, qu’il soit intégré dans une GTL ou non, la hauteur préconisée est comprise entre 0,90 mètre et 1,80 mètre du niveau du sol. Cette hauteur permet de bien placer le tableau électrique pour pouvoir bénéficier inexorablement de ses services. En plus, si le tableau est protégé par un coffret, il est tout aussi possible de l’installer à 0,50 mètre du sol.

Autre détail à retenir : si vous installez votre tableau électrique dans une GTL, il faudra veiller à ce qu’un emplacement n’empêche pas la pose d’un éventuel disjoncteur. Qu’il s’agisse d’une GTL, d’un ETEL ou d’une autre surface, vous devez mettre tout en œuvre pour respecter les normes en vigueur afin de choisir la bonne hauteur pour protéger le tableau. Aussi, faut-il éviter de faire passer des tuyaux de gaz ou des canalisations d’eau à proximité de l’emplacement du tableau.

Le rangement du tableau électrique

Choisir un bon emplacement nécessite également un bon rangement du tableau électrique. Chacun des compartiments du tableau doit être rangé de manière à satisfaire comme il se doit. C’est pour cette raison que la norme CF 15 – 100 qui régit les installations électriques exige que tous les tableaux soient équipés de manière à faire un bon travail.

Ainsi, il doit être prévu un interrupteur différentiel de type AC et un second de type A. Puisque les interrupteurs différentiels permettent de couper l’alimentation uniquement vers mes circuits qu’ils protègent, il faudrait leur trouver un emplacement idéal. Il faut également prévoir de la place pour les disjoncteurs divisionnaires. Mais, ce n’est pas tout. Le tableau électrique permet d’accueillir :

  • Un contacteur : un dispositif permettant de ne pas faire fonctionner certains appareils à des heures données.
  • Un télérupteur : il peut diriger plus d’une quinzaine d’interrupteurs selon leur utilisation première.
  • Un parafoudre : Il n’est pas obligatoire. Mais, il faut le prévoir pour prévenir les cas d’accidents.

Bien ranger son tableau électrique permet de bénéficier de ses installations électriques de manière permanente sans le moindre souci. Seulement, pour pouvoir s’en sortir, il faut prévoir des emplacements pour chaque élément.

Prendre conseil auprès d’un professionnel

Le tableau électrique est un dispositif indispensable pour l’installation électrique dans une maison. Son emplacement ne peut se faire par le hasard. C’est pour cette raison qu’il est préférable confier ce travail à un électricien professionnel. Ainsi, vous aurez la certitude que votre installation respecte les normes en vigueur et protège votre maison. Vous retrouvez alors un endroit optimal qui est sécurisé avec une parfaite distribution de courant.

Mis à jour le