Facture d'électricité : moyenne, composition, estimation

💰 Economisez jusqu'à 200€ par an sur votre facture d'énergieSelectra (lundi-vendredi 8h-21h, samedi 8h30-18h30 et dimanche 9h-17h)
☎️ 01 86 65 26 42 - Rappel gratuit

Si les factures d’électricité peuvent légèrement varier d’un fournisseur d'énergie à un autre, elles sont toutes composées des mêmes éléments : une partie variable (la consommation électrique), une partie fixe (l'abonnement électrique), et les taxes. Voici toutes les clés pour mieux comprendre et estimer sa facture d’électricité.


Comment réduire sa facture d’électricité ? Afin de connaître tous les moyens pour réduire le montant de sa facture d’électricité, il suffit de contacter Selectra au 01 86 65 26 42 rappel gratuit. Cette ligne est ouverte du lundi au vendredi de 8h à 21h, le samedi de 8h30 à 18h30 et le dimanche de 9h à 17h.

De quoi est composée la facture d’électricité ?

Plusieurs informations essentielles sont fournies dans la facture d’électricité. En complément des références clients, du numéro de Point de Livraison (PDL), des modalités de paiement et des contacts utiles, on y trouve aussi les éléments suivants.

L’abonnement d’électricité

La facture comporte une partie fixe qui correspond au coût de l’abonnement. Il est fixé lors de la souscription du contrat et reste le même pendant toute la durée de celui-ci.

Le prix de l’abonnement électrique peut varier d’une offre à une autre : les fournisseurs d’énergie ont le droit de le fixer librement, c'est pourquoi il peut être intéressant de comparer les abonnements d'électricité avant de souscrire. Toutefois, un grand nombre d’offres proposent un abonnement identique à celui fixé par les tarifs réglementés de l'électricité pratiqués par EDF.

Le prix de l'abonnement dépend également de deux critères :

  • l’option tarifaire choisie : l’option Heures Pleines / Heures Creuses est généralement plus chère que l’option Base ;
  • la puissance de compteur souscrite.

L'option tarifaire

option tarifaire

Il existe deux options tarifaires majeures qui sont disponibles pour la quasi-totalité des offres d’électricité en France :

  • l’option Base : le prix du kWh HT d’électricité reste toujours le même, quelle que soit l’heure et quel que soit le jour de la semaine ;
  • l’option Heures Pleines / Heures Creuses : le prix du kWh HT d’électricité est alors plus bas lors des périodes d’heures creuses (généralement pendant la nuit de 22h00 à 06h00 ou le week-end), et plus élevé le reste du temps. Ce tarif est particulièrement adapté aux foyers ayant la possibilité d’utiliser leurs appareils électriques les plus énergivores pendant la nuit (lave-linge, sèche-linge, chauffage, chaudière électrique, etc).

Si le consommateur est en option Heures Pleines / Heures Creuses, il a la possibilité de voir les détails de ces horaires sur la facture d'électricité. En effet, elles varient d’une localité à une autre.

La puissance du compteur

Lors de la souscription, il est possible de choisir la puissance électrique la mieux adaptée à son logement et à ses besoins en électricité (3 kVA, 6 kVA, 9 kVA, 12 kVA, 15 kVA, jusqu’à 36 kVA).

Plus la puissance souscrite est élevée, plus l’abonnement est cher.

Comment choisir la bonne puissance électrique ? Il convient de définir la puissance totale de tous les appareils électriques combinés pouvant fonctionner au même moment. Par exemple, si elle est de 6 000 Watts, il est conseillé de souscrire une puissance de 6 kVa. Choisir la bonne puissance permet d’éviter de faire disjoncter l’installation électrique.

La consommation d’électricité en kWh

Comment calculer le coût de sa consommation d’électricité ? Prix du kWh de l’offre souscrite x nombre de kWh consommés sur la période.

calcul consommation electrique

La facture est également composée d'une partie variable : il s’agit de la consommation électrique.

La consommation du client sur la période facturée est exprimée en kWh.

Le mode de mesure utilisé est également précisé. Il peut s'agir :

  • d’une estimation fondée sur l’historique de consommation ou sur la moyenne des foyers ayant une consommation similaire ;
  • d’un relevé de compteur réalisé par un technicien Enedis ;
  • d’une auto-relève effectuée par le consommateur lui-même et transmise au fournisseur d'électricité par téléphone ou par internet.

Le prix du kWh utilisé pour calculer le montant de la facture est aussi mentionné. Il peut être fixe (offres à prix fixes) ou variable (offres à prix indexés sur les tarifs réglementés de l’électricité). En cas de modification de ce tarif durant la période de facturation, le fournisseur d'énergie prévient généralement un mois à l'avance de l'évolution du prix..

L’auto-relève pour être facturé sur la base de la consommation réelle De nos jours, les fournisseurs se doivent de proposer à leurs clients l’auto-relève de leur compteur électrique. Cela permet d’être facturé sur la base des consommations effectuées et non sur la base d’estimations. De cette façon, le consommateur peut suivre ses données jour après jour et ainsi apprendre à mieux les maîtriser. Les compteurs connectés Linky, dont le déploiement s'étend jusqu'en 2021, permettent d'envoyer les relevés en temps réel de façon automatique.

Les taxes sur l’électricité

En plus des éléments relatifs à leur consommation, les clients doivent également s’affranchir de plusieurs taxes sur l’électricité :

  • la Contribution au Service Public d’Électricité (CSPE), destinée à financer le service public de l’électricité (tarifs de solidarité pour l’électricité, surcoûts liés à l’alimentation des zones difficiles d’accès, développement des énergies durables, contribution au fonctionnement du Médiateur National de l’Énergie, etc) ;
  • la Taxe sur la Consommation Finale d’Électricité (TCFE), qui revient aux communes et aux départements français ;
  • la Contribution Tarifaire d’Acheminement de l’électricité (CTA), qui permet de financer les coûts d’acheminement et de distribution de l’électricité.

La moyenne de la consommation d’électricité en France

La France est à la fois l’un des plus gros producteurs et consommateurs d’électricité, que ce soit au niveau européen ou au niveau mondial.

Plutôt stable depuis 2010, la consommation d’électricité en France atteint le chiffre de 478 TWh en 2018 (soit 0,8% de moins qu’en 2017).

Cette légère baisse s’explique notamment par l’amélioration de l’efficacité énergétique dans de nombreux logements (par exemple avec les ampoules LED ou avec les aides pour les travaux d’isolation thermique), mais aussi par le changement de comportement des consommateurs qui adoptent davantage de gestes éco-responsables afin de réduire leurs factures d’électricité tout en respectant l’environnement.

Comment estimer sa facture d’électricité ?

estimation facture electricite

L'estimation de sa consommation électrique est réalisable en quelques clics avec le comparateur Selectra. Une fois l’estimation effectuée, Selectra propose une sélection des offres les mieux adaptées au profil de consommation décrit.

En définissant le profil de consommation d’un logement, il est possible d’estimer le montant de la facture d’électricité et les économies qui peuvent être réalisées.

Pour cela, il suffit de s’appuyer sur les critères suivants :

  • la superficie du logement : un logement plus spacieux engendre une plus grande consommation d’électricité (éclairage, chauffage, etc) ;
  • le nombre d’occupants : les besoins en électricité augmentent selon la composition du foyer ;
  • le taux d’occupation de l’habitation : le soir, toute la journée, etc ;
  • le nombre total d’appareils électriques utilisés (lave-linge, sèche-linge et lave-vaisselle) et l'utilisation faite de l'électricité (chauffage, eau chaude et cuisson).

L’estimation de la consommation annuelle d’énergie sert souvent de base pour la facturation.

Dans le cas de la mensualisation des paiements, le consommateur se voit adresser une facture de régularisation une à deux fois par an. Celle-ci fait suite au relevé de compteur par le technicien Enedis et permet de réajuster les paiements sur la base de la consommation réelle. Si le client a consommé moins que le chiffre estimé, le fournisseur rembourse la différence. Dans le cas contraire, le fournisseur lui facture le manque à gagner.

Comment faire baisser sa facture d’électricité ?

Pour réduire ses dépenses en électricité, il existe de multiples solutions.

En voici deux qui permettent de faire baisser sa facture en toute simplicité :

  1. participer à un achat groupé Selectra : cela consiste à mobiliser un nombre maximum de consommateurs dans le but de négocier pour eux les tarifs de l’électricité avec les fournisseurs. La pré-inscription à l’achat groupé est gratuite et le consommateur est ensuite libre de souscrire à l’offre proposée ou non ;
  2. faire appel à un conseiller expert de Selectra en composant le 01 86 65 26 42 rappel gratuit.

Pour réaliser des économies sur ses factures, il est également possible d’agir sur sa consommation d’électricité, en adoptant des gestes basiques : éteindre les lumières non utilisées, mettre ses appareils électriques en mode « arrêt » et non en mode « veille », baisser la température de son chauffage d’un degré, etc. Avantageuses pour le porte-monnaie, ces habitudes permettent aussi de faire un geste notable envers la planète.

La vidéo ci-dessous décrit en images le système des achats groupés de Selectra :

 
Updated on